INFORMATIONS AUX FAMILLES 
Les informations communiquées peuvent évoluées selon les consignes des autorités ministérielles, préfectorales et les décisions de l’Académie de Versailles.
 
1/ La date du 11 mai correspondra-t-elle à une reprise de l'école pour tous les élèves ?
NON, la date du 11 mai est celle fixée par le gouvernement pour une réouverture progressive et partielle des établissements scolaires.
 
L’idée est d’accueillir dans un premier temps un « public prioritaire » : Les enfants en situation de handicap. Les enfants dont les familles sont en grande précarité. Les enfants de certaines professions (personnels de santé, enseignants,  transports publics, travailleurs sociaux, commerçants). Les enfants  de familles monoparentales ou celles dont les deux parents doivent être présents sur le lieu de travail.
 
Les élèves ne reprendront pas à plein temps. La rentrée sera échelonnée par niveaux. Le système par journée entière sera encouragé, une semaine sur deux ou par demi-semaine.
 
Le Premier ministre a confirmé le principe de volontariat et de non obligation de la part des familles, avec la possibilité d'une poursuite de l'enseignement à distance.
 
La préparation du retour des élèves à l'école justifierait une rentrée des enseignants le 11 mai et l'accueil des élèves à partir du 12 mai seulement.
 
Le détail de la reprise progressive et partielle sera communiqué aux familles par chaque école. 
 
Les accueils périscolaires seront organisés uniquement pour les enfants accueillis à l’école.
 
Chaque école élaborera une organisation permettant de limiter au maximum les croisements de groupes d’élèves et les contacts.Ces organisations, pensées dans le respect du principe de réouverture partielle et progressive, dépendront également des effectifs d’animateurs qui pourraient être limités (garde d’enfant, restrictions médicales à la reprise…). De ce fait, un nombre limité d’enfants pourrait être accueillis. Ce nombre évoluera progressivement en fonction de l’évolution, favorable, de la situation sanitaire.
 
2/ Le personnel des écoles sera-t-il spécifiquement formé pour cette reprise de l'école?
OUI, c'est un prérequis du Conseil scientifique COVID-19 en vue du retour des élèves à l'école.
 
En outre, les enseignants, animateurs, ATSEM et autres agents affectés dans les écoles et centres de loisirs seront formés aux mesures barrières, aux règles de distanciation sociale et au port du masque pour eux-mêmes.
 
Une formation sera également dispensée aux enfants dont ils ont la charge. Cette formation sera adaptée à l'âge des enfants dont ils ont la responsabilité.
 
Le personnel des écoles devra aussi prendre connaissance des règles de circulation dans l'établissement pour éviter au maximum les contacts entre les élèves, l'organisation des récréations, des siestes pour le niveau "petite section" en maternelle, de la prise des repas à la cantine, des règles de l'accueil des parents le matin, le midi et à la fin de la journée d'école.
 
3/ Les élèves seront-ils formés aux règles spécifiques : mesures barrières, distanciation sociale...?
OUI, le jour de la rentrée, les élèves bénéficieront d'une information pratique sur la distanciation sociale, les mesures barrières et l'hygiène des mains. Cette éducation sera adaptée à l'âge des enfants (sous forme de jeux, d'exercices…).
 
4/ Les parents seront-ils précisément informés des conditions d'ouverture de l'école?
OUI, les familles sont régulièrement informées de la situation de l’établissement par les moyens habituels ( affichage, courriels, Info’ Familles, site internet, FB...) : enfants accueillis, conditions d’encadrement, situation sanitaire…
 
Par ailleurs, les parents ont un rôle fondamental à jouer dans la surveillance de l'apparition de symptômes chez leur enfant.
 
L’éducation Nationale envisage la diffusion d’un kit d’informations aux parents, 
 
Les parents s’engagent, notamment, à ne pas mettre leurs enfants à l’école en cas d’apparition de symptômes évoquant un Covid-19 chez l’élève ou dans la famille de l’élève. Les parents sont notamment invités à prendre la température de leur enfant avant le départ pour l’école. En cas de symptômes ou de fièvre (37,8°C), l’enfant ne devra pas se rendre à l’école.
 
Les parents devront aussi veiller à ce qu'une hygiène stricte des mains soit réalisée au retour à la maison.
 
Les parents ne pourront pas pénétrer dans l'école et ne pourront pas former d'attroupements à l'entrée de l'établissement.
 
5/ Les entrées et sorties des écoles seront-elles réorganisées?
OUI, elles le seront afin d'éviter le rassemblement des enfants et parents à l'entrée des établissements.
 
Par exemple, les horaires d'arrivées et de sorties des classes pourront être échelonnés et nominatifs pour que les élèves d'un même niveau ne croisent pas les élèves d'un autre niveau.
 
Ces horaires vous seront précisés par les directions d’école et/ou enseignants.
 
Le respect des horaires d’arrivée est impératif pour éviter un engorgement à l’entrée.
 
6/ Quelles seront les conditions sanitaires mises en œuvre dans l'école?
Pour toutes les personnes présentes dans l'école, un lavage des mains (eau, savon liquide, papier à usage unique) sera effectué au minimum à l'arrivée à l'école, avant le début de la classe, à la fin des cours, avant et à la fin de chaque repas et chaque fois que les mains auront pu être souillées par des liquides biologiques.
 
Du gel hydro alcoolique est disponible dans les écoles en complément du lavage des mains au savon.
 
Le nettoyage de l'établissement (salles de classe et parties communes) sera réalisé plusieurs fois par jour, conformément aux méthodes et produits préconisés, en insistant sur les zones fréquemment touchées (sanitaires, poignées de porte, interrupteurs par exemple). 
 
L’aération des salles de classes sera assurée avant l'arrivée des élèves par une ouverture des fenêtres pendant 10 minutes (pour les bâtiments avec une ventilation naturelle), durant les récréations, pendant la pause repas et en fin de journée.
 
En classe, l’échange d’objet personnel n’est pas autorisé et l’utilisation de matériels collectifs est proscrite. Cette disposition est aussi en vigueur lors des récréations (structures de jeux interdits d’accès…) et à la cantine.
 
→ Ces conditions sont susceptibles d’être revues ou complétées par de nouvelles dispositions issues du protocole sanitaire à l’étude au Ministère de l’Education nationale.
 
7/ La distanciation sociale sera-t-elle appliquée à l'école?
OUI, l'application de cette règle permet d'éviter les contacts et la contamination respiratoire et par gouttelettes. Elle devra être respectée dans tout l'établissement scolaire (salles de classe, couloir, sanitaires, réfectoires, dortoirs, escaliers…).
 
Chaque établissement réfléchira avant sa réouverture à l'organisation de la journée et des activités scolaires afin que les élèves d'une classe ne croisent pas les élèves d'une autre classe ou que les élèves d'un niveau ne croisent pas les élèves d'un autre niveau. Des règles de circulation dans l'école et de rotation d'accès aux espaces communes (couloirs, sanitaires, cour de récréation, réfectoire, dortoir...) seront ainsi élaborées dans chaque école afin de limiter au maximum les croisements de groupes d’élèves.
 
Les enfants qui ne respecteront pas les règles de distanciation sociale pourront faire l’objet d’une éviction de son école.
 
→ Ces conditions sont susceptibles d’être revues ou complétées par de nouvelles dispositions issues du protocole sanitaire à l’étude au Ministère de l’Education nationale.
 
8/ Le port du masque sera-t-il obligatoire?
Tous les personnels de la Ville et de l’Education nationale porteront des masques. Tous les enseignants et encadrants des établissements scolaires recevront des masques qu’ils devront porter.
 
Il convient de souligner que le Conseil scientifique considère que :
 
- Pour les élèves en école élémentaire, le port du masque n’est pas obligatoire mais les enfants peuvent en être équipés s’ils le souhaitent et s’ils sont en mesure de le porter dans des conditions satisfaisantes ;
 
- Pour les élèves en école maternelle le port du masque est difficile et même déconseillé, sauf pour les élèves présentant notamment des pathologies respiratoires chroniques sévères ou une immunosuppression, si leur état de santé le permet et en capacité d’en porter un.
 
Il appartiendra aux parents de fournir des masques à leurs enfants. Une distribution de deux masques en tissu en faveur des Auversois sera organisée à réception de notre commande.
 
En outre des masques FFP1 seront disponibles dans les établissements pour équiper les enfants qui présenteraient des symptômes (qui seront en outre immédiatement isolés avant d’être pris en charge par leurs parents).
 
→ Ces conditions sont susceptibles d’être complétées par de nouvelles dispositions issues du protocole sanitaire à l’étude au Ministère de l’Education nationale.
 
9/ Les temps d'accueil périscolaires sont-ils aussi concernés par toutes ces règles sanitaires ?
OUI, l'hygiène des mains, la distanciation sociale, le nettoyage des locaux, les stratégies d'évitement des brassages des enfants seront aussi appliquées sur les temps périscolaires (accueil du matin, du midi, du soir, les mercredis).
 
Chaque site élaborera une organisation permettant de limiter au maximum les croisements de groupes d’élèves et les contacts. Ces organisations, pensées dans le respect du principe de réouverture partielle et progressive, dépendront également des effectifs d’animateurs qui pourraient être limités (garde d’enfant, restrictions médicales à la reprise…). De ce fait, un nombre limité d’enfants pourrait être accueillis. Ce nombre évoluera progressivement en fonction de l’évolution, favorable, de la situation sanitaire.
 
→ Ces conditions sont susceptibles d’être complétées par de nouvelles dispositions issues du protocole sanitaire à l’étude au Ministère de l’Education nationale.
 
10/ Comment seront gérés les cas suspects dans les écoles et accueils de loisirs ?
Tout symptôme évocateur COVID-19 constaté par un enseignant ou un animateur conduira à l'éviction immédiate de l'enfant. Les parents en seront avertis et s’engagent à venir chercher leur enfant dans le plus bref délai.
 
La procédure est la suivante :
 
- Isolement immédiat de l’élève avec un masque à l’infirmerie ou dans une pièce dédiée permettant la surveillance de l’élève dans l’attente de son retour à domicile ou de sa prise en charge médicale,
 
- Respect impératif des mesures barrière. En cas de doute, contacter un personnel de santé de l’éducation nationale,
 
- Prise de la température avec un thermomètre sans contact
 
- Appel sans délai des parents pour qu’ils viennent chercher l’élève en respectant les mesures barrières,
 
- Nettoyage dans le cadre du protocole habituel par les personnels des locaux et objets touchés dans les 48h précédentes.
 
En cas de test positif, les services académiques définissent en lien avec les autorités sanitaires les modalités de dépistage des autres élèves et personnels. Des dépistages pourront être organisés au sein de l’école ou de l’établissement selon les modalités définies par les autorités sanitaires et académiques.
 
11/ Les règles ont-elles vocation à s'appliquer uniformément à tous les établissements?
 
OUI, toutes les règles sanitaires et de distanciation sociales s'appliqueront à tous les établissements, écoles et accueils de loisirs.
 
L'organisation des déplacements dans l'établissement, de la gestion des temps de récréation, de prise du déjeuner, de la sieste (pour les maternelles) sera propre à chaque établissement en fonction de sa taille, du nombre d'enfants qu'il accueille, de la configuration des locaux...
 
Dans le temps, ces règles seront amenées à évoluer pour tenir compte de l'évolution de la situation.
 
Isabelle Mézières 
Maire de la Ville
d'Auvers-sur-Oise 

Cabinet médical Péan

Nouveau
Prise de rendez-vous internet

Accès portail famille

Publications

Informations municipales

Guide des sports