Motion de soutien aux réfugiés ressortissants des pays en crise proposée au vote du conseil municipal du 24 septrembre 2015.
Face à la crise migratoire inédite que connaissent l’Europe et la France, l’ensemble des responsables politiques de toutes sensibilités sont mobilisés autour du Gouvernement français, et, en particulier de Monsieur Bernard Cazeneuve, Ministre de l’Intérieur en charge du dossier. 
L’Association des Maires de France, jouant un rôle d’interface entre le bloc communal et l’Etat, a échangé utilement sur les interrogations soulevées par de nombreuses communes suite à la décision nationale d’accueillir 24 000 nouveaux réfugiés dans le cadre du plan européen de répartition des réfugiés.
L’AMF, au nom des communes de France, a réaffirmé son attachement aux principes constitutionnels du droit d’asile et sa solidarité vis-à-vis des populations qui subissent des guerres et violences insupportables, notamment en Syrie. Elle soutient les initiatives visant à mettre en place un plan européen global pour traiter avec humanité et clarté cet afflux sans précédent de migrants, lutter efficacement contre les causes de ces conflits qui provoquent ces déplacements massifs de populations et mettre hors d’état de nuire les passeurs criminels qui exploitent sans vergogne la détresse humaine.
Elle a également rappelé que la politique de l’asile, et plus largement de l’immigration, relève des compétences régaliennes de l’Etat qui doit en assumer la responsabilité administrative et financière. 
Cette position a été confirmée par Monsieur Bernard Cazeneuve, Ministre de l’Intérieur, lors d’une rencontre avec les Maires le samedi 12 septembre dernier à la Maison de la Chimie. Le Ministre a notamment rappelé la responsabilité de l’Etat vis-à-vis des demandeurs d’asile en termes de prise en charge de l’hébergement, de versement d’allocations, de prise en charge de l’accompagnement administratif et social et de prise en charge des besoins de soins. 
Ainsi, le Ministre a souligné les efforts matériels et financiers qualifiés de « sans précédent » déployés par le Gouvernement, dans le cadre d’un plan d’aide de 36 000 000 € en 2015, complété par un plan de 76 000 000 € en 2016. 
De surcroît, ces efforts sont portés dans un cadre collaboratif élargi, en lien avec l’Union européenne. 
La mobilisation nationale se décline localement sous l’égide des services préfectoraux compétents qui mettent en place des coordonnateurs départementaux, autour du coordonnateur national Monsieur Kléber ARHOUL. Dans notre commune, au-delà des initiatives individuelles et citoyennes, l’association du Secours populaire a été désignée comme relais local auprès de la Préfecture et effectue un formidable travail de proximité. 
Par la présente motion, le Conseil municipal de la commune d’Auvers-sur-Oise
  • Exprime son soutien et sa solidarité aux populations opprimées et persécutées, les conduisant à fuir leur pays par tous moyens et au péril de leur vie.
  • Souligne le rôle éminent des équipes municipales – élus et services – qui, au-delà des clivages politiques, idéologiques ou religieux éventuels, œuvrent sans relâche pour assurer la cohésion sociale et le bien-vivre ensemble des habitants dans des conditions souvent difficiles. 
  • Rappelle que les maires sont les interlocuteurs privilégiés des familles et des acteurs locaux qui ont manifesté leur souhait de participer à l’accueil des réfugiés.
  • S’inscrit, en coordination avec les services d’Etat compétents, dans la dynamique nationale d’aide, de secours et d’assistance aux victimes. 
  • Observe que la répartition territoriale des demandeurs d’asile et des réfugiés nécessite une concertation avec les communes et les intercommunalités concernée. L’objectif d’une répartition équilibrée pour l’hébergement temporaire des demandeurs d’asile et l’accès au logement et l’insertion sociale des réfugiés étant un objectif partagé entre l’Etat et les communes. 
  • Formule le vœu qu’une protection internationale efficace épargnera à court terme les familles dans les pays en crise et que le déploiement du plan gouvernemental d’aide aux réfugiés sera réalisé dans une démarche d’humanité et de responsabilité.
La Protection Civile du Val d'Oise, association agréée pour les missions de sécurité civile, recrute toute l'année des bénévoles pour constituer ses équipes de secours.
Depuis début septembre, nous proposons désormais aux personnes qui n'auraient pas suffisamment de temps à nous consacrer mais qui souhaiteraient soutenir nos actions d'intégrer une nouvelle unité : la Réserve Départementale de la Protection Civile du Val d'Oise.

Lire la suite : La Protection Civile du Val d'Oise  recrute des bénévoles

Informations municipales

Retour en images

Carnaval des écoles
juin 2016
Gala Auversion Rythme
2016
La chambre Mandarine
Compagnie de l'Entracte

Publications

Prochain Café citoyen le 26 mars